L'importance du mot

Publié le par Le Gravier

 

   
On ne dit plus «Salaire».
On nous dit  «coût du travail».

Suggérant ainsi que le premier terme, malencontreusement associé à la rémunération méritée d'une tâche imposée, représente en réalité une charge pour la collectivité, voire une calamité.

Exemple : « On sait bien que le coût du travail non qualifié est une des causes du chômage. »

(Alain Minc, Le Nouvel Observateur, 3 mai 2007.)

Ce serait en effet plus difficile d'affirmer : «Le salaire des serveuses est une des causes du chômage

 Source:  Manière de voir N° 103  P. Rimb.

P S :
Une raison de plus de lire mon billet d'humeur sur Alin Minc .......  Lire la suite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Miss Tigri 28/01/2009 08:48

Le grand Fernand (Raynaud) avait cette superbe réplique dans le film "Auguste", où il incarnait un modeste employé: "En tant que patron, vous ne pouvez pas savoir comment, nous, les employés, on est contents... simplement parce qu'il est six heures !"