A ceux qui font rimer paresse et Grèce

Publié le par MGarand

Blog de Mgarand ( Médiapart)

 

 

 Nous avons beaucoup entendu parlé des grecs "fainéants" et subi pas mal de discours condescendants sur ce " petit pays". De doctes économistes et spécialistes de la finance internationale nous ont alerté sur la trop grande disparité économique entre les pays de la zone Euro : et d'expliquer qu'une monnaie unique était illusoire dans ces conditions.

Je me suis donc demandé si la disparité entre les différents pays de l'Euroland était vraiment plus importante que la disparité entre les régions françaises. N'aurions nous pas en France une "Grèce" intérieure", de nature à rendre illusoire le maintien sur notre territoire national d'un Franc monnaie unique... si d'aventure il fallait abandonner l'Euro ? 

En réponse à cette question, je livre simplement les données suivantes : 

Au niveau de son PIB par habitant, 25975€ selon le FMI en 2005, la Grèce  se classerait en 4 ème position, derrière Ile de France 42712€, Rhône-Alpes 28131€ et l'Alsace 26196€, et devant PACA 25693€, la Corse fermant la marche des régions métropolitaines  avec 21508€.

Avec ses 11,5 millions d'habitants la Grèce pèse autant  que Rhône-Alpes, l'Alsace et PACA réunies !!!. Ou autrement dit, la Grèce serait la deuxième région économique française, certes derrière Ile de France mais bien devant Rhône-Alpes. Négligeable ? 

Alors que dire des 25 autres régions classées derrières ? Autant de Grèce intérieure ? 

Et au passage que serait une Corse indépendante ? 

A noter que l'Allemagne selon le FMI (toujours année 2005) avec 31095€ (20 ème mondial) se classe derrière la France 34145€.(15 ème mondial) L'Espagne avec un PIB par habitant de 27522€ se classe 27 ème mondial,  juste devant la Grèce, quant au Portugal il se classe 30 ème (24650€) 

Des chiffres  qui remettent peut-être un peu les pendules à l'heure sur la paresse des uns et la compétitivité des autres. Je sais, le PIB  n'est pas tout, mais enfin, n'est-ce pas le PRODUIT intérieur brut par habitant ? Certes, selon le FMI, le Luxembourg est loin devant tout le monde (80471 €). Quelle vaillance !!!

Mais les Grecs n'ont pas cette chance de vivre dans un paradis ... fiscal ; l'argent travaillerait à leur place. Hélas le  PIB des grecs n'est essentiellement que le PRODUIT de leur propre travail, même leurs riches armateurs vont se faire voir ailleurs .... pour y faire travailler leurs fortunes .... au Luxembourg, pourquoi pas ?  

(Question subsidiaire : par où sont passées les commissions et rétrocommissions du contrat AGOSTA / KARACHI ? Preuve que le Luxembourg est quand même plus probe et sérieux que la Grèce.)

Sources FMI selon Wikipedia pour les pays  et INSEE pour les régions françaises  

19 Mai 2010 Par    mgarand
 

Commenter cet article